Mon chiot n’écoute pas au bout de 3 jours ...je fais quoi ?


Vous venez d’adopter ou d’acquérir un chiot il y a quelques jours, il est peureux, ou stressé, pas à l’aise, c’est normal. Il vient de quitter sa première famille, son éleveur, sa mère, sa fratrie, son lieu de vie depuis sa naissance … Mais, certains chiots sont parfois plus à l’aise dès le début.


Quelques chiots s’adaptent étonnamment vite à leur nouvel environnement. Certains chiots sont plus facilement à l’aise de suite dans leur nouveau foyer, mais ce n’est peut-être pas le cas du votre ?


Ce nouveau membre de votre famille a des difficultés à s’adapter à son nouveau lieu de vie, à son nouveau groupe. Il a du mal à sortir, mange peu ou en cachette. Il pleure quand vous voulez le caresser, couine si vous voulez le prendre dans les bras pour lui faire un câlin alors que vous avez tant d’amour à lui donner.


Il ne veut pas jouer avec vos enfants ou avec votre autre chien, il fuit devant le chat, ou le cochon d’inde de la maison …. Voire il grogne ou vous montre les dents. Et il ne vous « écoute » pas ….


Et Retrouvez l’ensemble de mes vidéos sur ma chaine youtube : Veronique Valy Autourduchien


Alors vous ne comprenez pas. Pourquoi fait-il cela ? alors que vous l’aimez déjà tellement. Vous avez tout préparé, il a beaux jouets tous neufs, un beau panier, vous le nourrissez, vous souhaitez le promener.


Imaginez que vous veniez d’adopter un enfant venant d’un autre pays, d’une autre culture, ne parlant pas le Français. Allez-vous dès votre retour à la maison l’envoyer à l’école, l’inscrire à un club de sport ou de musique et supposer qu’il va communiquer joyeusement avec vous au bout de 3 jours ?? …


Soyez patient et bienveillant avec votre bébé chien, laissez-le vous observer, observer sa nouvelle demeure, s’imprégner de sa nouvelle vie. Et ce n’est pas grave s’il ne sort pas à chaque fois que vous le souhaitez pour faire ses besoins, de toute façon il n’est pas encore propre. Ce n’est pas grave s’il ne mange pas quand vous le souhaitez ou devant vous dans la cuisine, laissez-lui sa gamelle la nuit, vous verrez il est possible qu’il mange seul pour le moment tant qu’il n’est pas bien rassuré.


Laissez-lui du temps, laissez-lui vous découvrir et prendre confiance en vous. Adoptez des attitudes bienveillantes pour commencer à tisser ce lien qui vous unira toute sa vie. Et pour cela vous ne devez en aucun cas le forcer à quoi que ce soit, apprivoisez-le comme vous le feriez avec un chaton sauvage.


Prenez en compte que toutes les nouvelles expériences que vous lui faites vivre doivent être agréables, confortables et gérables pour lui. Prenez en compte qu’il a besoin de temps et d’espace, et qu’un lien de confiance cela se construit étapes par étapes avec respect.

Si vraiment il ne progresse pas et que cela vous inquiète, adressez-vous à un comportementaliste canin à jour de ses connaissances qui vous aidera et vous accompagnera dans cette nouvelle aventure.


Véronique Valy

Accompagnement professionnel dans l’organisation familiale humains – chiens, dans le respect et la bienveillance